Entretien avec Jérôme Croissant, Sales Unit Manager

 

Depuis trois ans chez Brand & Consumer Technologies, Jérôme Croissant est aujourd’hui Sales Unit Manager, en charge de grands comptes dans les secteurs de la banque, de l’assurance, du retail et de la grande distribution. Il livre ici sa vision de l’entreprise et d’un marché de la donnée en pleine évolution, avec la mise en application, le 25 mai 2018, du R.G.P.D. (Règlement Général sur la Protection des Données).

B&C Technologies - Après avoir travaillé dans la grande distribution et le conseil, pourquoi avoir choisi le secteur de la donnée?
Jérôme Croissant - J’ai avant tout fait le choix d’une entreprise avec un projet et des convictions. Par ailleurs, je souhaitais découvrir la gestion client sous le prisme de la data. J’étais très intéressé par le fait d’intégrer une entreprise qui allait, de façon certaine, me faire monter en compétences dans l’environnement techno Big Data.

B&C Technologies - Lorsque vous avez intégré B&C Technologies en 2014, l'entreprise entamait une profonde transformation.
Jérôme Croissant - Il est rare dans une carrière de vivre une transformation d’entreprise aussi forte. Le projet de B&C Technologies est exigeant, innovant et disruptif. C’est ce qui a attisé ma curiosité lorsque j’ai intégré l’entreprise. Au fil du temps, la curiosité a fait place à une adhésion forte au projet d’entreprise. Car cette transformation fait écho à la transformation du marché. Dans ce contexte, l’ADN et l’expertise de B&C Technologies dans les métiers de la donnée sont des atouts au sein d’un environnement en pleine mutation.

B&C Technologies – Vous avez évolué depuis un an au poste de Sales Unit Manager. Pouvez-vous nous en dire deux mots ?
Jérôme Croissant - Nos perspectives de croissance sont fortes. Il y a de la place pour les évolutions de carrière. Pour moi, cette évolution s’est traduite par le management. J’étais très motivé pour constituer une nouvelle équipe et lui permettre d’appréhender des sujets clés que sont la donnée personnelle, son exploitation, la technologie avant-gardiste qu’elle nécessite et tout cela, dans des offres très innovantes pour nos clients.

B&C Technologies – Quel type de profils recrutez-vous ?
Jérôme Croissant - Nous recherchons avant tout des personnalités plutôt matures sur les techniques de vente qui ont l’appétence aux technologies de pointe. Les valeurs défendues par B&C Technologies sont l’engagement, la culture du résultat, la capacité d’adaptation, la rigueur, la ténacité, la curiosité et l’intelligence de situation dans un contexte très innovant. Au-delà des compétences commerciales, c’est également l’envie de vivre un moment d’entreprise particulier dans un secteur en forte mutation que nous recherchons.

B&C Technologies – Quel regard portez-vous sur le marché de la donnée depuis trois ans ?
Jérôme Croissant - Les marques ont pris conscience de l’évolution du regard du consommateur sur l’utilisation de leurs données à caractère personnel. Elles sont de plus en plus matures sur le sujet de la certification de la donnée, pierre angulaire de toute relation de qualité avec leurs consommateurs. Cette prise de conscience est bien sûr liée à la mise en application du R.G.P.D., mais au-delà de ça, c’est une nouvelle forme de relation qui est en train d’être tissée entre les marques et leur public. Même si cela peut être synonyme de chamboulements dans la manière d’animer cette relation, ça va dans la bonne direction. En étant plus à l’écoute des consommateurs, on s’assure d’actions marketing avec des niveaux de ROI plus importants.
D’autre part, les enjeux du Big Data imposent une réponse technologique. C’est en cela que B&C Technologies se distingue sur le marché de la donnée en étant le seul acteur qui embarque nativement dans ses logiciels, car c’est son ADN, une véritable expertise dans les métiers de la donnée. C'est le cas de 2i®, notre ERP de 2ème génération.

B&C Technologies – Le Règlement Général sur la Protection des Données (R.G.P.D.) sera mis en application dans dix mois, le 25 mai 2018. Comment vos clients abordent-ils cette nouvelle réglementation européenne?
Jérôme Croissant - Le R.G.P.D. est devenu en quelques mois une préoccupation majeure des entreprises, quelle que soit leur taille. Pour autant, elles n’ont pas toutes pris la mesure de cette réglementation. Au-delà du risque réel de sanctions financières, le R.G.P.D. est sans aucun doute, une opportunité de changer de pratiques dans la manière d’adresser, de traiter, dans tous les sens du terme, la donnée personnelle. Or, la manière dont on traite la donnée personnelle de ses clients reflète la manière dont on traite ses clients. Nous vivons une opportunité formidable de réinventer le marketing en redonnant le pouvoir au consommateur dans la gestion de ses données et ses relations avec la marque. Une vision défendue par B&C Technologies depuis plus de trois ans maintenant.