Entretien avec Michaël Dupont, Chief Data Officer

 

B&C Technologies – Vous occupez le poste de Chief Data Officer chez B&C Technologies depuis novembre 2016. C’est une fonction clé au sein d'une entreprise experte des métiers de la donnée. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre mission?
Michaël Dupont
 – La donnée est au cœur du métier de B&C Technologies. Mon poste consiste à m’assurer que les traitements de la donnée sont réalisés conformément à la déontologie de notre métier, c'est à dire que l’ensemble des traitements qui gèrent de la donnée à caractère personnel est fait dans le respect de ceux à qui appartiennent ces données.

B&C Technologies – Comment assurez-vous cette Data Quality des traitements effectués par B&C Technologies ?
Michaël Dupont
 – En tant qu'expert dans la gestion des données à caractère personnel, il est important de s'assurer de la qualité des données de nos partenaires et de nos clients. Pour cela, nous mettons en œuvre des algorithmes basés sur des technologies de type Big Data qui garantissent la qualité de la donnée. Par exemple, nous devons nous assurer qu'un numéro de téléphone comporte bien dix chiffres ou qu'un numéro de mobile commence bien par 06 ou 07. De la même manière, nous contrôlons les syntaxes, nous reconnaissons les textes non structurés, nous sommes capables d’interpréter les acronymes, les corrections des fautes de frappe, les constructions de la vue individu-foyer, etc.

B&C Technologies – Vous vous assurez que B&C Technologies est parfaitement "CNIL compliant" dans toutes ses actions de traitement de données ?
Michaël Dupont
 – B&C Technologies assure le traitement de données à caractère personnel. Il est donc entendu que cela est fait dans le respect de la protection de la vie privée des consommateurs. Pour cela, nous mettons en œuvre les recommandations de la CNIL en matière de gestion de données à caractère personnel, telles qu'une sécurisation des fichiers et des données ultra renforcée, la restriction des accès internes aux données utilisateurs ainsi que l’automatisation des traitements des fichiers de données à caractère personnel.

B&C Technologies – En tant qu'expert des métiers de la donnée, comment B&C Technologies se prépare-t-elle à la mise en application du RGPD, le Règlement Général sur la Protection des Données?
Michaël Dupont
 – La mise en application de cette nouvelle réglementation européenne, le 25 mai 2018, est une évolution majeure de la façon dont les marques doivent approcher leurs clients. Passer d’une communication quantitative à une communication qualitative : c’est le défi que doivent relever nos clients. Aujourd’hui, ils communiquent par le biais de campagnes digitales qui peuvent ne pas être suffisamment ciblées sur des consommateurs réceptifs à un message publicitaire. Avec le RGPD, la marque va devoir recueillir le consentement du consommateur avant même de pouvoir le solliciter. Dans ce nouveau contexte, les enjeux liés aux traitements de la donnée à caractère personnel sont colossaux compte tenu du montant des pénalités en cas d’infraction constatée par la CNIL. Ainsi, B&C Technologies propose des solutions qui permettent aux marques de continuer à communiquer avec les consommateurs dans le respect de cette nouvelle réglementation. Pour cela, nous avons décidé de mettre en place la BNC, c'est à dire la Base Numérique des Consentements.

B&C Technologies – Qu’est-ce que la Base Numérique des Consentements?
Michaël Dupont
 – La BNC, ou Base Numérique des Consentements, redonne le pouvoir aux consommateurs quant à l'exploitation de leurs données, en leur permettant de décider de recevoir ou non des communications, et s'ils sont d'accord, de choisir comment et pour combien de temps. Elle a donc pour objectif de recueillir le consentement et l’intérêt des consommateurs pour un certain nombre de produits et de marques. Ainsi, elle permet aux marques de communiquer avec des consommateurs qualifiés et donc intéressés par la marque ou des produits de la marque. La BNC garantit aux consommateurs une utilisation éthique de leurs données à caractère personnel.

B&C Technologies - A quelques mois de la mise en application du RGPD, comment B&C Technologies accompagne-t-elle les marques dans ce nouveau contexte ?
Michaël Dupont
 – Une première phase consiste à expliquer clairement les enjeux de la réglementation et à éclairer les directions de nos clients sur les avantages à embrasser cette réglementation. Nous démontrons également notre capacité à les accompagner dans ce mouvement majeur de la réglementation européenne grâce, notamment, à la Base Numérique des Consentements.
Nous sommes nous-mêmes consommateurs et en tant que tels, nous sommes parfois envahis par une certaine forme de publicité qui devient contre-productive pour la marque. Notre ambition est d'accompagner nos clients dans cette évolution de marché.